Déclaration commune des fédérations des finances représentatives suite au CTM du 11 octobre 2017

Insultant de programmer une réunion institutionnelle à 8h00 et de la quitter 35
minutes plus tard.
Irrespectueux de ne laisser qu’une minute à chaque fédération pour s’exprimer.…Lire la suite…

Déclaration liminaire commune des fédérations des finances représentatives au CTM du 11 octobre 2017

Messieurs les Ministres,
Nous sommes réunis aujourd’hui pour la deuxième réunion de ce Comité Technique depuis vos
prises de fonction respectives. Le point principal de l’ordre du jour de ce CTM est particulièrement
important…Lire la suite…

Mobilisation du 10 octobre 2017 à l’appel des 9 syndicats de la fonction publique

Le Monde
« Les fonctionnaires en ont assez d’être “stigmatisés comme des enfants gâtés”. Les agents de l’État ont manifesté dans toute la France, mardi, à l’appel des neuf syndicats de la fonction publique. Infirmiers, professeurs ou greffiers… Ils étaient nombreux, mardi 10 octobre, à s’être mobilisés à l’appel des neuf syndicats de la fonction publique. Ainsi, 209 000 personnes, selon le ministère de l’intérieur (400 000, selon la CGT) ont manifesté dans toute la France contre une “série de mesures négatives” du gouvernement à leur égard ». Et à leurs dépens. 

Voir en ligne : Les photographies prises par FO lors de la manifestation des fonctionnaires à Paris le 10 octobre 2017

 

Mis à l’index, les fonctionnaires lèvent le poing le 10 octobre 2017

La Tribune
« Les syndicats dénoncent “une série d’attaques” inédite contre les 5,4 millions d’agents publics. Ce rassemblement unitaire “reflète plus qu’un malaise dans les fonctions publiques”, a déclaré le secrétaire général de FO, Jean-Claude Mailly, qui défilait à Lyon. Pour Mylène Jacquot (CFDT), l’absence de hausse du pouvoir d’achat, promesse de campagne “pas tenue” par Emmanuel Macron, est “la goutte d’eau qui a fait déborder le vase”. Autre motif récurrent de colère, la dégradation des conditions de travail. “On est devenu une usine à soins : on pique, on branche. Les patients sont devenus des objets”, regrettait Françoise, infirmière à l’hôpital Saint-Louis à Paris ». Et l’état de santé du service public s’est encore dégradé.

Voir en ligne : Les photographies prises par FO lors de la manifestation des fonctionnaires à Paris le 10 octobre 2017

Le “ras-le-bol” des agents de la fonction publique le 10 octobre 2017

Le Journal du Dimanche
« Suppressions de 120 000 postes d’ici la fin du quinquennat, gel des rémunérations, rétablissement du jour de carence, remise à plat du statut de fonctionnaires : autant d’idées évoquées par un exécutif qui cherche encore 16 milliards d’euros d’économie sur la dépense publique, et qui ont provoqué le “ras-le-bol” des agents de la fonction publique ». Les coupes ont rempli la coupe.

 

Voir en ligne : Les photographies prises par FO lors de la manifestation des fonctionnaires à Paris le 10 octobre 2017

Les agents de l’État ont manifesté dans toute la France le 10 octobre 2017


Le Parisien
« Maintenant que le rapport de force est établi, que va-t-il se passer ? À Matignon, on minorait déjà mardi soir l’impact de cette mobilisation. “Si on regarde les choses à plat, les syndicats n’ont pas atteint leur objectif pour cette journée de mobilisation” explique l’entourage d’Édouard Philippe, refusant d’y voir un quelconque avertissement à l’égard de la majorité ». Sans doute le produit d’une vision à courte vue, le nez dans la calculette.

Voir en ligne : Les photographies prises par FO lors de la manifestation des fonctionnaires à Paris le 10 octobre 2017